le Cercle Libertin du Nord – LANDA59

24 octobre, 2007

VOS QUESTIONS « SENS PRATIQUE »…

Classé sous Non classé — landa59 @ 9:57

Pensez-vous qu’il existe des lieux plus prédisposés que d’autres pour croiser des exhibitionnistes ? Non, de nos jours pip042.jpgune femme affranchie, émancipée sort en portant la même tenue vestimentaire aussi bien pour réaliser ses courses dans son hyper marché ou pour se rendre chez son coiffeur sans le moindre embarras. Il est fréquent de croiser des femmes portant des tenues vestimentaires 53091118904061609112053.jpgexhib411.jpgtrès courtes, très provocantes lorsque vous sortez en discothèque, lorsque vous allez déjeuner dans un self service, lorsque vous vous rendez dans une administration. Dans des villes dans lesquelles la population est dense et où il y a beaucoup d’administrations, les occasions s’offrent à vous au quotidien. Dans ce cas précis vous croisez généralement des exhibitionnistes passives. Mais nous pouvons vous certifier qu’il est fréquent d’entendre le témoignage de femmes qui furent abordées spontanément par l’invitation d’un homme à prendre un verre dans l’intention d’assouvir dans la demi-heure suivante une escapade. Et l’inverse est aussi vrai. De nos jours une femme libérée n’hésite plus à allumer, à conquérir un homme dans le but de se le faire. Certes, cela semble étonnant. Trois jeunes femmes ont voulu nous prouver cela en trainant un vendredi soir à Lille dans un hyper marché, une terrasse d’un grand café ainsi qu’une surface IKEA. Le résultat, en moins de 90 minutes toutes eurent au moins un rendez-vous formel de conclu.

Les personnes aimant l’exhibition peuvent-elles encore aujourd’hui assouvir ce plaisir ? Oui mais elles seront confrontées inévitablement à des contraintes du fait du comportement irresponsable d’un grand nombre d’individus. Nous vous rappelons que la réglementation n’a jamais interdit à une femme de porter une tenue vestimentaire dévoilant ses atouts dès lors qu’il n’y avait pas une réelle motivation à outrager et, qu’il n’y avait pas d’actes de réalisés. (Voir le détail de l’article concernant ce sujet) > (L’exhibition sexuelle dans le cadre du droit). Pour les personnes désireuses de dépasser les limites de la réglementation judiciaire, il est impératif de le faire dans des cuisineikea2.jpglocaux, parcs privés en veillant à respecter certaines règles de sécurité. Nous concernant, LANDA59 a déjà pris ces initiatives à partir de 2002 (lors de la création de l’association)  de créer des « Plans Exhibe » pour permettre à des personnes de vivre des scénarios osés. 156676572.jpgcuisinenouvelle.jpg6aaaa2.jpg(Concernant ce sujet nous fumes aussi vivement critiqués à l’époque ! Curieusement, nous constatons depuis 15 mois un revirement d’opinions !). Le but étant de permettre à des femmes de s’exprimer librement et de dévoiler leurs atouts physiques, sexuels d’une manière totalement impudique et indécente dans toutes circonstances. Les plus émancipées n’hésitent pas à se montrer totalement ou pratiquement nues. Se sont généralement des endroits inhabituels dans lesquels se déroulent ces événements. Pour réaliser ce type d’événement, LANDA59 négocie en accord avec des patrons d’établissements public et privé le prêt de locaux commerciaux avec forcément leur consentement. Ainsi des « Plans exhibe » sont régulièrement réalisés dans des parkings souterrains, des bureaux, des escalators, des concessions automobiles, des selfs service, des boutiques commerciales, des parcs, des chantiers… . Durant ce temps les libertins peuvent user et abuser des infrastructures en présence de mateurs sélectionnés par nos soins. C’est l’opportunité de réaliser leurs fantasmes et même d’assouvir parfois des rapports sexuels en toute sécurité. Nous garantissons ainsi à la totalité des personnes de ne commettre aucuns délits répréhensibles avec la réglementation en vigueur. C’est également un moyen efficace de les protéger du flot habituel de bricoleurs et d’actes  crapuleux en tout genre.

Y a-t-il des règles à respecter pour qu’une exhibition marche ? Elles sont nombreuses mais nous devons déjà insister sur le fait que ce type d’événement nest pas un numéro de cirque, ni un scénario de sourds et de muets, ni un plan pour des analphabètes. Pour réussir « un plan exhibe » il est nécessaire de rassembler des personnes ayant un certain degré d’intelligence, aimant la provocation à outrance sans demi-mesure et, en toutes circonstances. Il faut surtout des complices respectueux, intentionnés. Les primitifs, les sauvages, les idiots congénitaux sont à proscrire. Il d361.jpgest primordial que les femmes soient hardies, qu’elles bénéficient de beaucoup d’aplomb, d’assurance, de sang froid (ou plutôt de sang chaud). Il faut aussi qu’elles soient particulièrement douées à communiquer lors de toutes circonstances. La communication d371.jpgfessee72.jpgexhib44.jpgstraponjanepromo43bis1.jpgétant fondamentale. Une femme doit avoir la dextérité à séduire au moyen du regard pour interpeller et inviter des partenaires à venir la rejoindre à ses pieds afin d’amplifier le jeu à son grès. Les informations transmises doivent être très explicites afin qu’elles puissent être décodées instantanément par les mateurs. Les femmes endossent en quelque sorte le rôle d’une meneuse d’hommes ou de troupe. Se sont elles qui vont donner l’impulsion, le tempo, la chorégraphie et rythmer la cadence. La totalité des épisodes sont brefs. Il n’est donc pas envisageable d’improviser des conférences de presse pour expliquer aux mateurs les choix impromptus, décidés en cours de parcours par l’exhibitionniste. Il y a une exception à cette règle. C’est le scénario consistant à se qu’une femme soit exhibée et offerte par jeu par son époux. Ce cas de figure est très fréquent. Dans ce cas précis, les rôles sont inversés et c’est au mari d’endosser la responsabilité d’orchestrer avec tact, délicatesse le scénario. C’est souvent un fiasco car peu sont doués pour assumer avec succès ces responsabilités. Contrairement aux idées préconçues, une exhibition libertine ne doit pas se limiter à une parade en mini jupe, en cuissarde et/ou en talon aiguille. Dans ce cas de figure cela se prénomme un défilé de mode. Nous concernant, nous avons opté pour un autre registre nettement plus jouissif. Inévitablement beaucoup de circonstances inopportunes peuvent contribuer à nuire au succès d’un « Plan Exhibe ». Le plus fréquent est celui causé par le comportement inadapté du mari à l’égard de sa femme. Cela représente 65% des cas. Si ce dernier est jaloux, il supportera très mal les excès et le succès de celle ci. Il dévalorisera son exhibition en entravant maladroitement toutes ses initiatives audacieuses. Il usera et abusera de stratégies malhonnêtes, adoptera un langage déplaisant à l’égard des mateurs, chamaillera, prendra une mine rébarbative dans l’intention de nuire à tout. En quelques secondes c’est l’échec assuré. Mais la responsabilité des mateurs est également engagée et surtout leur qualité humaine. Même avec la bonne volonté de l’exhibitionniste si elle est confrontée à une tribu de primitifs, de sauvages…, elle aura infiniment de gêne à s’éclater sexuellement. L’exhibe c’est donc aussi un tandem. Mieux vaut être bien accompagné si vous désirez un plan fructueux. Nous voulons aussi réitérer nos recommandations concernant l’hygiène. Un plan Exhibe n’est ni un marché aux bestiaux, ni un festival de gorets. Ayez donc une hygiène irréprochable. Les effluves identiques à ceux d’une poissonnerie ou d’une pissotière ne sont pas compatibles pour favoriser le plaisir.

Existe-t-il un moyen de savoir si les complices avec lesquels nous envisageons de réaliser un plan exhibe seront bons ?  Il faut rappeler le caractère principal de l’exhibition. C’est l’action impromptue de se dénuder pour attirer l’attention d’un public non consentant. Cela sous entend donc donc un effet de surprise. Dans le cas où un exhibitionniste cherche un ou des complices avec un profil ciblé pour réaliser une exhibition, cela relève inévitablement d’une exhibition active. Les auteurs ont donc l’intention d’associer à leur exhibition un acte sexuel, (voir la définition juridique de l’acte sexuel). Le fait de pratiquer une simple exhibition passive ne nécessite pas de chercher un public avec des qualités précises. Par contre, si l’exhibitionniste souhaite y adjoindre un acte sexuel, il est compréhensible d’en chercher. Attention … aux risques encourus pour ces faits réalisés dans des lieux publics ! Une exhibition active nécessite d’entreprendre une démarche identique à celle d’une relation libertine ou échangiste. Il macumba1.jpgfaut prendre le temps de communiquer pour découvrir et connaître les personnes. Si vous n’avez pas des aptitudes à lire dans une boule de cristal, il est 2687092821.jpg0007.jpgmontretesseinsbig001.jpgindispensable de réaliser cette démarche. Existe-t-il des indices incontournables pouvant assurer aux voyeurs que les exhibitionnistes ne sont pas des farceurs ou des plaisantins ? Existe-t-il un moyen de mesurer leur authenticité ? Pour un mateur, l’un des meilleurs moyens pour apprécier la crédibilité d’un couple exhibitionniste est le feeling. Après se seront plutôt des indices révélateurs concernant leur état d’esprit général. Les mines antipathiques, insociables, les personnes sales, celles se plaisant à s’éterniser, à tuer le temps ou uniquement à provoquer avec mépris, à narguer sont à proscrire définitivement. A bannir systématiquement toutes les personnes étant sous l’emprise de l’alcool ou w841.jpgde la drogue, celles refusant de communiquer ou ayant un comportement vulgaire ou violent. Une femme voulant réellement s’amuser ne s’éternise jamais au-delà d’un délai maximum de 15/20 minutes. Au delà de cela si rien ne se passe vous êtes en présence de ec45696ea0adde71.jpgzoek31651b3.jpgfabulateurs. Cela représente aujourd’hui 85% des personnes prétendant être des exhibitionnistes actifs ou passifs. L’unique moyen de mesurer l’authenticité et la qualité d’une exhibitionniste est le résultat. Seul le résultat compte ! Notre réponse va encore être l’occasion d’entendre des meuglements retentir dans les chaumières. Combien de sauvages vont encore s’écrier en lisant la suite de nos propos. L’un des indices le plus fiable pour apprécier la qualité d’une exhibitionniste consiste à compter le nombre de queues levées. C’est le baromètre le plus fiable. Pour les filles c’est le nombre de pupilles diluées. Un plan exhibe trouve tout son sens et son succès dans un délai très court. La plage de séduction ne doit jamais s’éterniser indéfiniment car les personnes s’épuisent et, c’est source à de nombreuses incompréhensions. Dès lors le plan part en vrille.

la vie de j-c-m |
my video |
tilou3329 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyeur à la plage
| Diaporamas PPS Sexy
| microbik